05 décembre 2011

Tristan Da Cunha

Tristan de Cunha

Tristan da Cunha est une île de l'océan Atlantique Sud, située dans l'archipel du même nom. Unique île habitée de l'archipel, ses habitants forment la communauté la plus isolée du monde d'après le livre Guinness des records.

C'est une dépendance du territoire britannique d'outre-mer de Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha, située à 2 000 km au sud-sud-est de celle-ci. En1961, une éruption volcanique sur l'île provoqua le départ des habitants (quelques centaines de personnes), évacués au Royaume-Uni. La majorité d'entre eux sont revenus sur l'île par la suite, après quelques années. Il est difficile d'accéder à l'île, à cause de son éloignement et de la rareté des bateaux.

Les îles Tristan da Cunha se situent par 37°6' de latitude Sud et 12° 18' de longitude Ouest, sur la route directe du Cap à Buenos Aires, à 2845 km² du Cap et 4000 de Buenos Aires. Ces îles appartiennent au Royaume-Uni et sont rattachées administrativement à Sainte-Hélène.

La principale de ses îles, Tristan da Cunha, découverte en 1506 par le navigateur portugais, Tristão da Cunha, elle a été occupée par une garnison britannique en 1816 afin de contrôler toute tentative de secourir Napoléon, prisonnier à Sainte-Hélène, île dont elle dépend. C'est une montagne volcanique de 116 m², dont le pic central (Mary's Peak) atteint 2062 m; un petit lac dort au fond de l'ancien cratère; les pentes, abruptes jusqu'à la mer, ne laissent de plage qu'au Nord-Ouest. Le climat est doux (+ 20° en été, +14° en hiver); il pleut beaucoup en toute saison. La flore est riche en cryptogames filicinées (30 espèces contre 30 de phanérogames; les pentes sont boisées en Phylica arborea, arbre qui se retrouve, comme la Spontina Arundinacea, aux îles de Saint-Paul et d'Amsterdam.


Agrandir le plan

Informations :

Photos :

Sites web de Tristan Da Cunha








Les Bienheureux de La Désolation est un roman de Hervé Bazin paru en 1970.

Ce récit raconte une histoire vraie, celle des 264 habitants de l'Île Tristan da Cunha, une île britannique isolée au milieu de l'Atlantique Sud (l'île de la Désolation est l'autre nom de Tristan da Cunha), qui furent rapatriés en Angleterre à la suite de l'éruption du volcan de l'île en 1961. Le roman relate le choc des cultures qui attendait les habitants de Tristan à leur arrivée en Angleterre. Restés à l'écart du reste du monde pendant plus d'un siècle, ils avaient été complètement coupés des progrès scientifiques et techniques. Leur constitution insulaire ne comprenait qu'un seul article : "Nul ne s'élèvera ici au-dessus de quiconque". Mais, ne pouvant s'adapter à la société de consommation et regrettant leur mode de vie ancestral et communautaire malgré un important élan de solidarité du peuple britannique, ils regagnèrent Tristan da Cunha dès 1963, tout en profitant de manière responsable du progrès.

Texte du journaliste anglais Ray W. Deacom paru en 1969 et placé en exergue du roman :

« A l'heure où partout la jeunesse conteste notre société, le refus de la communauté de Tristan, retournée à son rocher dévasté (à quinze pour cent près, tout de même), est il significatif ? L'inadaptation, la nostalgie se mêlent en cette affaire aux exigences de la liberté, au goût d'une vie proche de la nature, au rejet de nos superflus. Le plus étonnant, c'est qu'après avoir pu crier non à notre société, les insulaires aient pu, sans se trahir, dire oui à la technique et se transformer en sages de la modernité! »

Paru peu après les événements de Mai 68, le roman apparaît comme un conte philosophique sur les relations entre les hommes et le progrès.


TRISTAN DA CUNHA (9th December 2008)

Documentary about how Tristan da Cunha, the most remote inhabited island in the world and a seven-day boat trip from Africa, could hold the key to ...

A Day on Tristan Da Cunha

I was lucky enough to spend one full day on the remotest island in the world. Tristan Da Cunha is remarkably beautiful--a giant green and black ...

Tristan da Cunha 1/2

Tristan da Cunha is a remote volcanic group of islands in the south Atlantic Ocean and the main island of that group. It is the most remote …

Tristan da Cunha

The most remote inhabited island in the world. A passing ship, the Cunard Queen Mary 2 stops to exchange gifts with the people living at the ...

MS Oliva runs aground, Tristan da Cunha, Nightingale Island.

In the early morning of March 16, 2011 the 225 meter bulk carrier MS Oliva runs aground at Nightingale Island, regarded as the second most ...

TRISTAN DA CUNHA - Islanders views

Islanders views in 1963 living on the world's remotest human inhabited place !!!!!

TRISTAN DA CUNHA - Mary Swain

Interview with Mary Swain in 1963 after the volcanic eruption in 1961. She was the only midwife on the island !!!!

TRISTAN DA CUNHA - Life on the island

What life was really like in 1963 on the world's remotest human inhabited place !!!!

Travel Tuesday in Tristan da Cunha

Waving hi to all of my followers from the remotest inhabited island on earth: Tristan Da Cunha! I landed here this morning on my voyage along the ...

NWHS - Tristan da Cunha Oil Spill

March 16, 2011 the MS Oliva ran aground on Nightingale Island in the Southern Ocean, spilling 1500 metric tons of heavy fuel oil, creating an ...

TRISTAN DA CUNHA - Life of an islander

Island life in 1963 !!!

Tristan da Cunha/British South Atlantic islands/Part of St.Helena,Ascension and Tristan da Cunha

He declared the islands his property and named them the Islands of Refreshment. Lambert's rule was short-lived, as he died in a boating accident ...

Cape to Cape, Part 14, Bark Europa

Bark Europa at the Island of Tristan da Cunha, most remote island in the world on which people live permanently. Bark Europa was on a voyage ...

TRISTAN DA CUNHA - Profile

ITN news in 1963 reporting onTristan da Cunha, the world's remotest human inhabited place after the volcanic eruption in 1961 !!!

Tristan 15 08 45

Taken from the upper deck of MV MINERVA at Tristan da Cunha 18 March 2009.

tristan dacunha-sunday school

Tristan da Cunha

Tristan da Cunha.www.petereichstaedt.de.mov

Aus der Dokumentation VERGESSENE INSELN, 2010, Regie: Thomas Junker, Filmmusik: Peter Eichstädt

04 décembre 2011

Mon cahier de brouillon

Les outils changent.

Je conserve encore ce blog, pour des articles plus longs, plus complets.
Mais au quotidien, je passe par "Mon cahier de brouillon".
C'est rapide à faire et facile à partager.


12 mars 2011

La leçon de piano de Jane Campion



La Leçon de piano raconte l'histoire au xixe siècle d'une jeune femme écossaise, Ada MacGrath (Holly Hunter) que son père envoie avec Flora, sa fille de neuf ans (Anna Paquin) en Nouvelle-Zélande pour y épouser un colon, Alistair Stewart (Sam Neill) , qu'elle ne connaît pas. Selon ce que sa fille Flora aime à raconter, Ada n'a pas dit un mot depuis que son premier mari est mort foudroyé alors qu'ils chantaient tous deux dans la forêt; Ada aurait été chanteuse d'opéra et son mari était son professeur de piano. Mais en réalité, c'est pour une "raison inconnue" qu'elle n'a plus dit un mot depuis l'âge de six ans, et qu'elle a recours au langage des signes pour s'exprimer (sa fille lui sert d'interprète) , ainsi qu'à son piano. Le piano et la musique de ce film représentent Ada, ses émotions, ce qu'elle exprime. suite











10 février 2011

Christian Bobin

Qui est Christian Bobin


" Il y a plus de texte écrit sur un visage
que dans un volume de la Pléïade
et, quand je regarde un visage,
j'essaie de tout lire,
même les notes en bas de page."


" Le bout du monde et le fond du jardin
contiennent la même quantité de merveilles "

" Vous reconnaissez vos amis
à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul,
à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre "



Présentation de Christian Bobin
envoyé par supervielle. - Découvrez plus de vidéos créatives.



Interview de Christian Bobin
envoyé par supervielle. - Futurs lauréats du Sundance.



Chistian Bobin, écrivain et poéte
envoyé par supervielle. - Futurs lauréats du Sundance.



01 février 2011

Auschwitz, premiers témoignages

J'ai vu ces camps à Auschwitz-Birkenau.

Je dois dire que c'est l'émotion la plus forte de ma vie.

Lire, voir des films témoignages comme celui-ci donne une connaissance de ce qui s'est passé là-bas mais reste en deçà de l'horreur absolue que l'on peu apercevoir, ressentir dans les lieux eux-mêmes.

Il ne s'agit pas de manière masochiste de ressortir régulièrement cette histoire tragique.

Il s'agit de comprendre que la folie des hommes est absolument sans limites et qu'il ne faut pas que le temps nous éloigne de cette compréhension.

par ARTE

Auschwitz, premiers témoignages

Le documentariste Emil Weiss pensait clore son cycle consacré à l'univers concentrationnaire avec le film Sonder-kommando Auschwitz-Birkenau, diffusé le 23 janvier 2008 par ARTE, sur les déportés chargés de faire fonctionner les fours crématoires. "C'est l'inverse qui s'est passé. Il m'est apparu que ce choix radical de faire entendre, au cinéma, des textes fondamentaux jusqu'ici laissés de côté, était une approche différente et féconde et qu'il fallait poursuivre cette entreprise en décrivant les autres étapes déterminantes du parcours des victimes", explique-t-il. Dans ce documentaire, il fait entendre les voix de quatre survivants d'Auschwitz - Suzanne Birnbaum, le Dr Robert Levy, le Dr Robert Waitz et le Dr Mark Klein. Leurs témoignages ont la particularité d'avoir été déposés dès la fin de la guerre, en 1945. Ils rendent compte des événements vécus, avec simplicité et force, sans "écran mémoriel". Ce phénomène d'uniformité observé par les historiens, qui caractérise certains témoignages tardifs, serait dû, entre autres, à une propension inconsciente de l'interviewé à répondre aux attentes de l'intervieweur.

(France, 2010, 77mn)
ARTE F


Date de première diffusion:Mer., 26. janv. 2011, 20h42

Date(s) de rediffusion:Jeudi, 3. février 2011, 03h10




22 janvier 2011

Le breton en 2011 par les livres, la musique

" On ne naît pas breton, on le devient,
à l’écoute du vent, du chant des branches,
du chant des hommes et de la mer "
Xavier Grall

Portraits de quelques grandes figures aujourd’hui disparues :


reçues chez Pivot, voici déjà longtemps …




Les bretonnismes


Le français tel qu'on le parle en Bretagne
Edité par Skol Vreizh

Les Bretonnismes d’Hervé Lossec aux éditions Skol Vreizh
Illustrations de Nono ISBN : 978-2-915-623-73-4, 100 pages


Pour ma part la lecture de ce livre m'a réjoui, car j'ai appris à sa lecture que je parlais "breton" mais avec des mots français.

Hervé Lossec, écrivain en langue Bretonne nous livre ici un ouvrage en langue Française,
avec traduction, le Français tel qu’on le parle en Bretagne.
C’est l’ouvrage le plus complet dans le domaine.
Hervé Lossec est né Bretonnant (il parlait Breton avant le Français),
Le travail effectué ici nous ouvre les portes des " Bretonnismes "

Ce mot n'existe pas, c’est une invention de l’auteur, chercheur, passeur de mémoires,

il cultive les mots en les déplaçant sur la toile de la vie. Hervé Lossec aime la Bretagne , le Breton jusqu'au sommet de son histoire.
En fin pédagogue , les lignes deviennent des erreurs de constructions , de syntaxe et de conjugaison ; dans la traduction mot à mot , la phrase Bretonne peut aussi commencer par un verbe à l’infinitif , cela peut donner quelques amusements de ce genre : " Causer il fait , mais travailler il fait pas ", traduction exacte en Breton « Kaozeal a ra met labourat ne ra ket « .
Vous avez compris que ce dernier n’est pas mort de soif, bien au contraire. Cette phrase est un petit concentré de Bretonnismes sympathiques.
Quelques exemples : Da gousket maintenant ! Pour mettre fin à une discussion interminable ou le soir , pour inviter les enfants à aller au lit ou encore , par extension , pour envoyer gentiment quelqu'un sur les roses . Kousket : dormir .
"Echu tout ! " Pour mettre un point final ,se façon plaisante à une activité , une discussion . Echu : fini et tout prononcer toute ) :complètement, tout à fait . La locution " et tout" prend , elle , le sens de " y compris " , traduction de hag all . Il a mangé les oranges , la peau et le tout .
On trouve là trois classiques : celui-là (pour lui ou il) le verbe partir et l’incontournable avec (tu mets de l’eau à celui-là, alors que tout le monde sait qu’il est parti avec le vin).
Cet ouvrage rassemble de nombreuses anecdotes de ce genre, pour le plaisir du lecteur.
Hervé Lossec ne s’attendait pas à un tel triomphe, l’ouvrage s’est vendu (à ce jour) à 100 000 exemplaires, il est en dédicace depuis le mois de Novembre 2010.
Les Bretonnismes méritent une lecture, vous allez pouvoir y rire et comprendre la richesse du parler Breton.

Alain LE ROUX

Source :


Découvrez "Les Bretonnismes" d'Hervé Lossec: un succès de librairie sur Culturebox !

http://bretagnelivres.canalblog.com/archives/2010/12/23/19833085.html

Les anciens :




Les nouveaux :

Nolwen Leroy

Contestée par certains « puristes », elle publie un "cd" avec des chansons en breton et reçois du public un énorme succès.

Agence France-Presse, lundi 24 janvier 2011, 10:08


Par Anne MEYER

RENNES

Ses reprises de chants bretons ont détrôné Mylène Farmer: avec son album "Bretonne", Nolwenn Leroy caracole en tête des ventes depuis début janvier et rend "hommage" à sa région natale, son "port d'attache", ses grands noms de la chanson celtique.

"Je suis fière, très modestement, de pouvoir accorder à cette langue et à cette culture la place qu'elle mérite", a expliqué la chanteuse de 28 ans dans un entretien accordé à l'AFP à Rennes, où elle passait dans le cadre de sa tournée promotionnelle.

Près de 200.000 exemplaires de "Bretonne", qui revisite le répertoire celte en mélangeant instrumentations modernes et traditionnelles, se sont vendus depuis le lancement, le 6 décembre, du quatrième opus de cette lauréate de la Star Ac (2002).

Un "succès fulgurant", commente Olivier Nusse, directeur général du label Mercury, chez Universal. Pour lui, c'est "un phénomène un peu comparable à celui des 'Ch'tis', où on réveille une région au travers d'un film".

"Nolwenn est en train de faire ça, elle réveille avec son album tous les amoureux de la Bretagne", analyse-t-il.

Elle, s'émerveille de "pouvoir chanter en breton sur des chaînes nationales".

De sa terre natale - elle a grandi dans le Finistère et les Côtes-d'Armor - qu'elle a quittée à l'âge de 10 ans pour suivre sa mère en Auvergne, la chanteuse dit garder "la nostalgie des odeurs, des moments passés à crapahuter dans les rochers, à ramasser des coquillages".

D'où sa volonté de créer "sa bande-son rêvée de la Bretagne", composée des airs connus qui ont accompagné son enfance, explique cette brune aux yeux bleus. Un photo d'elle en costume traditionnel, prise lorsqu'elle avait 3 ans, orne la couverture de l'album.

Enregistré à Londres avec Jon Kelly (le producteur de Kate Bush et Tori Amos), "Bretonne" regroupe 14 titres qu'elle voulait "faire redécouvrir aux Bretons et découvrir aux autres".

Elle y égrène des reprises de standards ("La Jument de Michao", le tube des Tri Yann; "Tri Martolod" popularisé par Alan Stivell ...), des titres plus récents ("Ma Bretagne quand elle pleut", de Jean-Michel Caradec) et un titre original écrit par le Brestois Christophe Miossec.

La chanteuse, qui interprète quatre chansons en breton et une en gaëlique, a pris des cours de breton avant l'enregistrement et entend les poursuivre une fois bouclée la promotion de l'album.

"Je ne suis pas dans une revendication politique", dit-elle, "mais dans l'hommage à ces chanteurs bretons et celtiques qui chantent la Bretagne depuis toujours". "Avec cet album, on rouvre la brèche", "on va redécouvrir ces chanteurs traditionnels et racheter tous ces albums des grands classiques bretons", s'enflamme-t-elle.

Côté chanteurs bretons "pur beurre", on se félicite. Alan Stivell l'a complimentée, selon Olivier Nusse. Les membres du groupe Tri Yann reconnaissent recevoir des appels de fans choqués que leurs tubes soient repris par Nolwenn mais sont "plutôt contents que les générations qui suivent nous reprennent", comme ils l'ont dit à l'AFP. Jean-Louis Jossic la trouve "sincère dans ce qu'elle fait". "La tradition appartient à tout le monde. Pourquoi elle n'aurait pas le droit de chanter la tradition? Où est le problème?", lance Jean-Paul Corbineau.

Nolwenn Leroy entend poursuivre sur cette voie. Elle envisage pour son prochain album d'"adapter en breton" des textes qu'elle a écrits. Elle voudrait "continuer à faire des albums pop mais en gardant les instruments traditionnels, dont la sonorité (lui) donne la chair de poule".




Denez Prigent

Playlist vidéos de Denez Prigent



Miossec




Les icônes :

Stivell: Tri Martolod




Glenmor



Gilles Servat



Les soeurs Goadec





  • « Le Breton est-il ma langue maternelle ? Non : je suis né à Nantes où on ne le parle pas.
  • Est-ce que je le parle ? Rarement, et pas assez bien pour l'écrire.
  • Suis-je même Breton ? Vraiment, je le crois et m'en expliquerai.
  • Mais de « pure race », qu'en sais-je et qu'importe ?
  • "Vous n'êtes donc pas raciste ?" - Ne m'insultez pas.
  • "Séparatiste ? Autonomiste ? Régionaliste ?" - Tout cela, rien de cela. Au-delà.
"Mais alors, nous ne nous comprenons plus.
  • Qu'appelez-vous breton ? Et d'abord, pourquoi l'être ?" - Question nullement absurde.
Français d'état-civil, je suis nommé français, j'assume à chaque instant ma situation de Français ; mon appartenance à la Bretagne n'est en revanche qu'une qualité facultative que je puis parfaitement renier ou méconnaître. Je l'ai d'ailleurs fait. J'ai longtemps ignoré que j'étais Breton. Je l'ai par moment oublié.
Français sans problème, il me faut donc vivre la Bretagne en surplus ou, pour mieux dire, en conscience : si je perd cette conscience, la Bretagne cesse d'être en moi ; si tous les Bretons la perdent, elle cesse absolument d'être.
La Bretagne n'a pas de papiers. Elle n'existe que dans la mesure où, à chaque génération, des hommes se reconnaissent bretons.

À cette heure, des enfants naissent en Bretagne.
  • Seront-ils Bretons ? Nul ne le sait. À chacun, l'âge venu, la découverte ou l'ignorance.
Extrait de " Comment peut-on être breton ? " ou essai sur la démocratie française de Morvan LEBESQUE